Causes et conséquences

Quelles sont les causes et les conséquences de l’illettrisme ?

Les causes

Les causes sont aussi bien liées à l’évolution de la société qu’à des éléments biographiques des personnes concernées. Une combinaison défavorable de différents facteurs entraîne souvent la personne dans une spirale descendante.

L’illettrisme est d’abord un phénomène social en étroite corrélation avec les progrès techniques (automatisation des équipements, travail sur ordinateur, cyberadministration…) qui accordent une place toujours plus importante à l’écrit (normes de qualité, consignes de sécurité, formulaires…).

Il y a quelques années, il était encore possible de trouver un emploi durable sans maîtriser l’écrit, ce qui est rarement le cas aujourd’hui. Il est aussi devenu plus difficile de conserver une activité professionnelle car les situations de travail évoluent toujours plus rapidement. En outre, lorsque des adaptations importantes apparaissent, les personnes en situation d’illettrisme n’ont généralement pas les capacités suffisantes pour répondre aux modifications de leur poste de travail ou pour suivre des formations qualifiantes.

A cette réalité s’ajoutent différents facteurs, dont l’influence varie selon le contexte, tels que

  • Non identification à la culture de l’écrit
  • Situation de rupture (maladie, divorce, déménagement)
  • Manque de pratique
  • Rythme d’apprentissage non pris en considération par le système scolaire

Fiche d’information : causes

Les conséquences

Les conséquences du phénomène de l’illettrisme sont diverses. Elles ne concernent pas uniquement la personne concernée, mais aussi son entourage et la société tout entière.

De nos jours en Suisse, ne pas maîtriser la lecture et l’écriture signifie ne pas pouvoir participer pleinement à la vie sociale, culturelle, politique et économique de notre pays. Pour les personnes concernées, Cela représente pour les personnes concernées une vigilance et un effort constant pour éviter les situations faisant appel à l’écrit et pour cacher leurs lacunes.

Le stress souvent chronique ne touche pas seulement la personne concernée. Il atteint également, de manière plus ou moins prononcée, toutes les personnes qui sont dépendantes d’elle, assument une responsabilité envers elle ou sont simplement en contact avec elle.

L’étude BASS sur les coûts économiques de l’illettrisme (2007) a révélé que le risque nettement plus élevé de chômage des personnes en situation d’illettrisme représente, à lui seul, un coût économique global annuel de 1,3 milliard de francs par an.

Fiche d’information : conséquences

Calendrier

jeu. 25. janv.
– 10. mars 2018
Fortbildung: Einführung in die Alphabetisierungsarbeit
mar. 27. févr.
– 27. févr. 2018
Bildungspolitische Tagung: Gewinner und Verlierer der Weiterbildung
lun. 12. mars
– 12. mars 2018
Fachveranstaltung: niederschwellige Informationen und Beratung für armutsbetroffene Menschen – Austausch guter Beispiele
mer. 6. juin
– 8. juin 2018
EBSN General Assembly and Annual Conference 2018
ven. 2. nov.
– 2. nov. 2018
Nationale Fachtagung: Grundkompetenzen, Schweizer Dachverband Lesen und Schreiben


Voir le calendrier complet